Rare Horloge 24 Heures Sous Marin Soviétique – WW2

690.00

Une rare horloge militaire marine soviétique inspirée de l’horloge navale Henry Moser qui a été produite dans les années 1920.

La deuxième usine de montres de Moscou a produit cette horloge basée sur les mécanismes des horloges de navire de H. Moser, produites sous l’Empire russe avant la révolution d’octobre.

Ce mécanisme a si bien fait ses preuves qu’il a servi de base aux horloges de navire en URSS jusqu’aux années 80.

Dans les premières versions des horloges soviétiques, le mouvement Moser original a été installé et, après l’épuisement des stocks (années 30), ils ont commencé à installer les premiers mouvements de la production nationale Soviétique  (le mécanisme sur cette horloge).

Tout est d’origine: le boîtier en laiton massif, le cadran, les aiguilles, le mécanisme, sans aucune réparation, restauration ou remplacement.

Sur le cadran on voit l’inscription NKOM – 2e Usine de Montres de Moscou, l’acronyme NKOM fait référence au Commissariat du peuple au génie mécanique général de l’URSS, cet organe a existé entre 05.02.39 et le 26.11.41 juste avant l’évacuation de l’usine en raison de l’approche des troupes Allemandes.

On peut donc déduire que l’horloge a été fabriquée entre 1939 et 1941.

À la fin 1941, les forces allemandes ont été repoussées de Moscou et, le 23 janvier 1942, un mandat a ordonné le retour de certaines machines, équipements et techniciens de la chaîne de production dans la deuxième usine de montres évacuée.

L’équipement et la main-d’œuvre provenaient à la fois de Chistopol (où la deuxième usine de montres s’était réinstallée après son évacuation) et de Zlatoust (où la première usine de montres de Moscou s’était réinstallée après son évacuation).

L’horloge est en bon état de fonctionnement, vient d’être révisé (Décembre 2022).

1 en stock

Description

Une rare horloge militaire marine soviétique inspirée de l’horloge navale Henry Moser qui a été produite dans les années 1920.

La deuxième usine de montres de Moscou a produit cette horloge basée sur les mécanismes des horloges de navire de H. Moser, produites sous l’Empire russe avant la révolution d’octobre.

Ce mécanisme a si bien fait ses preuves qu’il a servi de base aux horloges de navire en URSS jusqu’aux années 80.

Dans les premières versions des horloges soviétiques, le mouvement Moser original a été installé et, après l’épuisement des stocks (années 30), ils ont commencé à installer les premiers mouvements de la production nationale Soviétique  (le mécanisme sur cette horloge).

Tout est d’origine: le boîtier en laiton massif, le cadran, les aiguilles, le mécanisme, sans aucune réparation, restauration ou remplacement.

Sur le cadran on voit l’inscription NKOM – 2e Usine de Montres de Moscou, l’acronyme NKOM fait référence au Commissariat du peuple au génie mécanique général de l’URSS, cet organe a existé entre 05.02.39 et le 26.11.41 juste avant l’évacuation de l’usine en raison de l’approche des troupes Allemandes.

On peut donc déduire que l’horloge a été fabriquée entre 1939 et 1941.

À la fin 1941, les forces allemandes ont été repoussées de Moscou et, le 23 janvier 1942, un mandat a ordonné le retour de certaines machines, équipements et techniciens de la chaîne de production dans la deuxième usine de montres évacuée.

L’équipement et la main-d’œuvre provenaient à la fois de Chistopol (où la deuxième usine de montres s’était réinstallée après son évacuation) et de Zlatoust (où la première usine de montres de Moscou s’était réinstallée après son évacuation).

L’horloge est en bon état de fonctionnement, vient d’être révisé (Décembre 2022).

Informations complémentaires

Poids 4.5 kg